Tandis que la plupart des annonceurs baissent leurs investissements médias, dans une période économiquement tendue, la radio reste le seul média « épargné » et surtout LE MEDIA refuge en période de crise. En effet, « les spots radio sont moins chers, plus rapides à produire et ils offrent en outre des résultats immédiats.« *

 

Les chiffres confirment en tous cas ce penchant actuel des marques pour la radio. Entre janvier 2012 et janvier 2013, les investissements publicitaires en radio enregistraient une hausse de près de 13% sur les stations musicales nationales et de 17% sur les programmes locaux, tandis que la plupart des investissements publicitaires sur les autres médias montraient une tendance au recul. ** Plus récemment, le mois de mai 2013 a enregistré une progression de ses recettes en valeur (+24,1%) et en volume (+22,4%), ainsi que de son nombre d’annonceurs (+14,1%).**

 

Retrouvez quelques spots écrits et/ou réalisés par Atmosphère : 
Alinéa – 2013 : marché annuel pour diffusion France de ses campagnes commerciales (une vingtaine de campagnes sur l’année, écriture, DA et gestion studio)






 
Securitest – juin 2013 : campagne radio multi-spots sur le contrôle technique (écriture des spots pour DA et gestion studio)




 
Espace Anjou – janvier – juin 2012 : campagnes commerciales radio (écriture des spots, DA et gestion studio, plan média)



 
Angers Loire Métropole – 2012 : campagne de communication de sécurité/prévention tramway (écriture du spot)



 
 
Sources :
*http://bit.ly/12oHq5C
**http://bit.ly/16OvfAd et http://bit.ly/14NErUh