Nous vous annonçons l’arrivée d’un nouveau moussaillon à bord de la péniche Atmosphère : Pascal Cogneau, conseiller en communication et formateur en écoles supérieures. Nous avons pris le temps de lui poser quelques questions qui vous éclaireront sur l’importance de son métier pour votre activité.

Depuis combien de temps exerces-tu ce métier de conseil ?

Cela fait plus de 20 ans que j’apporte de la stratégie de communication auprès des clients. À quoi bon réaliser la plus belle plaquette du monde si c’est pour la laisser dans un présentoir à l’accueil de son entreprise où personne ne passe ! En communication, on est souvent attiré par la matérialité d’une production, qu’elle soit papier ou numérique. On aime toucher, on aime voir, on aime visionner. Mon travail est de donner de la cohérence en amont de la réalisation de ces supports ou d’actions de communication. Quels sont les objectifs visés ? Quelles cibles toucher ? Quels messages faire passer ? Quels actions ou moyens déployer ? Quand ? Qui ? Comment évaluer ces actions ? Ce sont toutes les réponses que j’apporte et que je formalise dans une stratégie de communication. Cette stratégie se matérialise dans un plan de communication, véritable outil de lecture et de pilotage de la communication d’une entreprise ou collectivité.

Quels sont les grands axes de ton métier ?

Je peux distinguer trois phases : une phase de compréhension, une phase de réflexion et une phase d’accompagnement.

La première étape pour élaborer une stratégie de communication c’est de comprendre la structure et son fonctionnement : son environnement, ses marchés, ses produits ou services, ses concurrents, son organisation, son histoire et son évolution, ses ambitions… Tous ces éléments permettent d’analyser la structure et d’en dégager les points forts et les points faibles, les opportunités et les menaces. Complété par un diagnostic de la communication existante ou passée (stratégie, actions et supports, moyens, objectifs, image, notoriété, satisfaction clients, concurrence…), l’ensemble de ces éléments permettent de dresser le portrait de l’entreprise et communiquer dans le futur.

Deuxième étape, c’est élaborer une stratégie de communication : choisir un positionnement, définir des objectifs de communication, planifier les étapes ou les axes, envisager les actions ou moyens de communication, les planifier, les piloter, les budgéter et prévoir leur évaluation. Tous ces points se retrouvent dans un plan de communication qui permet au communicant et à sa direction d’en maîtriser son pilotage. Plan de communication, plan de communication interne, plan de communication produit ou marque, plan de communication événementiel, plan de communication fusion ou développement externe, plan de communication de crise…

La troisième phase est de l’accompagnement. Prévoir une stratégie à 3 ans ou un plan de communication à 1 an relève parfois du numéro d’équilibriste tant l’environnement s’accélère : évolution des lois, des techniques, des technologies, des modes de consommation ou d’achat, des comportements des individus… Être capable de suivre ces évolutions et d’ajuster ces préconisations dans le temps, garantit un impact optimum au déclenchement de chaque action.

 

Quelle est selon-toi la valeur ajoutée apportée par le conseil dans les stratégies de communication pour tes clients ?

Je mise tout sur la cohérence. Avoir une vision globale et réfléchie de ses actions de communication les rend par essence plus performante et plus efficace. C’est aussi la possibilité d’arbitrer ses choix plus facilement dans le cas d’un budget plus restreint. C’est encore la possibilité de trouver de nouvelles actions ou moyens auxquels on ne pense pas toujours spontanément lorsque l’on reste au niveau de l’opérationnalité des actions. Lorsque l’on réfléchit sa communication en s’appuyant sur des bases de connaissance solide, on maximise l’impact de ce que l’on fait, sans hésitation.

Qu’est-ce-que l’enseignement en école supérieure apporte à ta vision de professionnel ?

J’ai toujours cherché à garder ce contact avec la formation des étudiants : d’une part car ils apportent indéniablement de la fraîcheur dans vos réflexions, qu’ils bousculent d’ailleurs parfois, et d’autre part, car la transmission d’un savoir est pour moi une composante essentielle pour que les générations futures puissent faire encore mieux que les précédentes. J’apprécie d’y contribuer à ma juste mesure. Revenir à la méthodologie, se tenir à jour des évolutions technologiques, c’est une clé pour prévoir l’avenir des autres…

Une activité indispensable 

Grâce à l’arrivée de ce nouvel équipier, l’aspect stratégie et conseil est aujourd’hui un peu plus ancrée dans notre corps de métier. Pascal Cogneau vous accompagnera et vous conseillera sur votre stratégie de communication, vous aidera à construire un plan de communication, et vous mènera à une autonomie en termes de communication. Enseignant dans le supérieur, la pédagogie dont il fait preuve face à ses étudiants vous sera partagée. Contactez Pascal et mettez en place votre stratégie de communication.